obésité

  • La Prévention

     

    La prévention

    Je ne rentrerai pas dans le débat autour de la vaccination. Mon propos d’aujourd’hui est juste de considérer que de tout temps, il a existé des moyens de prendre soin de sa santé.

    En effet, nous sommes tous d’accord pour dire que certains médicaments sauvent la vie des malades ; par exemple, l’insuline, les hormones thyroïdiennes, la Digoxine…. Que certains vaccins efficaces également ont permis de stopper des épidémies (Variole, poliomyélite…).

    Il est toutefois indéniable de considérer que l’état de santé préalable et le terrain des malades jouent en leur faveur ou pas. En effet, l’âge, le surpoids, le diabète, les maladies cardio-vasculaires dont l’hypertension, les cancers, les maladies auto-immunes, sont des facteurs de risques aggravant qui peuvent conduire à une hospitalisation, voire une réanimation, en cas d’atteinte par certains variants du virus. On peut faire le parallèle avec la grippe saisonnière qui touche essentiellement des personnes fragilisées.

    Alors, améliorer son terrain et son état de santé est une des préventions les plus efficace qui soit, pour soit éviter de contracter ce virus, ou au moins pour éviter d’en mourir.

    Comment faire, qu’on soit jeune ou âgé ?

    • Être dans un état d’esprit positif en sortant de ce climat anxiogène en limitant au maximum les contacts avec les informations en boucle car cela a un effet d’hypnose négative. La science a largement prouvé qu’un mental négatif ouvre la voix aux maladies, cancer compris.
    • Manger équilibré en s’adressant à des professionnels de la diététique et pas à des charlatans sans diplôme ni expertise, pour avoir des conseils et un accompagnement.
    • Éviter l’alcool, le tabac, qui font le lit de nombreuses pathologies.
    • Avoir une activité physique régulière pour réguler sa tension, améliorer son état d’esprit, limiter sa prise de poids.

    Prenez soin de vous

  • La Prévention

     

    La prévention

    Je ne rentrerai pas dans le débat autour de la vaccination. Mon propos d’aujourd’hui est juste de considérer que de tout temps, il a existé des moyens de prendre soin de sa santé.

    En effet, nous sommes tous d’accord pour dire que certains médicaments sauvent la vie des malades ; par exemple, l’insuline, les hormones thyroïdiennes, la Digoxine…. Que certains vaccins efficaces également ont permis de stopper des épidémies (Variole, poliomyélite…).

    Il est toutefois indéniable de considérer que l’état de santé préalable et le terrain des malades jouent en leur faveur ou pas. En effet, l’âge, le surpoids, le diabète, les maladies cardio-vasculaires dont l’hypertension, les cancers, les maladies auto-immunes, sont des facteurs de risques aggravant qui peuvent conduire à une hospitalisation, voire une réanimation, en cas d’atteinte par certains variants du virus. On peut faire le parallèle avec la grippe saisonnière qui touche essentiellement des personnes fragilisées.

    Alors, améliorer son terrain et son état de santé est une des préventions les plus efficace qui soit, pour soit éviter de contracter ce virus, ou au moins pour éviter d’en mourir.

    Comment faire, qu’on soit jeune ou âgé ?

    • Être dans un état d’esprit positif en sortant de ce climat anxiogène en limitant au maximum les contacts avec les informations en boucle car cela a un effet d’hypnose négative. La science a largement prouvé qu’un mental négatif ouvre la voix aux maladies, cancer compris.
    • Manger équilibré en s’adressant à des professionnels de la diététique et pas à des charlatans sans diplôme ni expertise, pour avoir des conseils et un accompagnement.
    • Éviter l’alcool, le tabac, qui font le lit de nombreuses pathologies.
    • Avoir une activité physique régulière pour réguler sa tension, améliorer son état d’esprit, limiter sa prise de poids.

    Prenez soin de vous